Sauveur, victime, bourreau

Publié le par IOrigins

Cet article suit l'article de la manipulation.

 

Nous sommes tous plus ou moins manipulateurs sans vraiment nous en rendre compte. Soit nous le faisons pour le bien des autres, dans ce cas nous sommes dans un rôle de sauveur. Soit nous le faisons pour notre bien à nous dans ce cas nous sommes dans un rôle de bourreau. Soit nous sommes dans un rôle de victime, dans ce cas nous accusons l'autre de bourreau et par ce fait nous cherchons à nous faire sauver.

 

Ces trois rôles, sauveur, bourreau, victime, sont des rôles que nous avons presque tous. Ceux qui ne l'ont pu ont fait un travail sur eux pour arrêter la mauvaise manipulation. Peu importe le rôle, cela reste de la manipulation qui est néfaste pour soi et les autres.

 

Ces rôles font parti du triangle de Karpman. Vous en connaîtrez d'avantage si vous regardez sur internet.

 

Mon rôle dans cet article est de vous expliquer d'où viennent ces rôles , reconnaître le votre et vous aider à vous en sortir.

 

 

Quel rôle avez-vous ?

 

Nous exerçons tous ces rôles à la fois, en fonction des situations, en fonction de nos relations (travail, famille, amis,...).

 

Le rôle le plus important à décrypter est celui qui est le plus encré en vous. Il est important de s'en délivrer, pour arrêter la "mauvaise" manipulation. Arrêter d'être dans l'un de ces rôle signifie, prendre ses responsabilités et ne pas accuser les autres. 

 

 

Pour cela nous allons étudier votre relation à vos parents :

 

-  Vous ne vous sentez pas écouté, pas pris en compte, pas important à leurs yeux et ils ne sont jamais reconnaissants. Ils ne sacrifient jamais leurs envies, leurs projets, ils ne vous font pas passer en priorité  : Dans ce cas vous considérez vous parents comme étant vos bourreaux. Soit vous vous considérez comme victime et restez dans ce rôle. Soitmalgré tout, vous êtes dans un rôle de Sauveur, pour essayer d'avoir leur reconnaissance, dans ce cas, il est possible que vous les voyez plutôt comme victime.

 

- Vos parents sont prêts à tout sacrifier pour vous, ils mettent de côté leurs besoins , leurs envies personnelles, leurs projets, pour répondre positivement à la plus part de vos demandes : Vous imaginez que vous êtes victime d'eux-mêmes, et que vous avez besoin de reconnaissance donc vous vous mettez dans le rôle de Bourreau. En étant dans ce rôle, et à travers votre comportement, vous provoquez un mal-être pour eux, vous les rendez victimes.

 

 

Si vous apprenez à vous en sortir, vous gagnerez plus en reconnaissance, en liberté et en épanouissement personnel.

 

 

Comment se sortir de ce(s) rôle(s) ?

 

Pour cela, vous devez arrêter d'être dans le rôle que vous venez d'identifier. Vous devrez être neutre malgré les rôles de chacun. POur être neutre, il vous suffit de prendre vos responsabilités, d'accepter et assumer vos mauvaises décisions, vos échecs etc..

 

Vous seul êtes capable de sortir de ce rôle, les autres ne peuvent pas le faire pour vous.

 

Exemples :

 

- Si vous êtes victime, ce n'est pas à l'autre d'arrêter d'être bourreau, ou à l'autre d'essayer de vous sauver, mais à vous d'arrêter d'être victime. Il n'y a que vous qui pouvez vous sauver.

 

- Si vous êtes bourreau, ce n'est pas à l'autre de changer mais à vous d'arrêter d'être bourreau. Ce n'est pas parce que l'autre se complaît dans le rôle de victime ou sauveur que vous devez avoir un comportement de bourreau.

 

- Si vous êtes sauveur, ce n'est pas à l'autre d'arrêter d'être victime ou bourreau mais à vous d'arrêter de le sauver. Vous ne pouvez sauver que vous-mêmes.

 

Conseils :

 

- Pour arrêter les jeux de rôles et prendre vos responsabilités, vous devez reconnaître et accepter que le rôle que vous jouez, vous fait faire des erreurs. Des erreurs de jugement, des erreurs de comportement. Ces rôles sont mauvais pour vous, et pour les autres, acceptez qu'à cause de ces rôles vous ayez pu avoir un comportement qui blessent. 

 

- Une fois accepté, vous devez assumer. Assumer que vous étiez dans un rôle qui était mauvais pour vous et pour l'autre. Assumer que vous ayez pu faire du mal à l'autre et vous en excuser. En vous excusant, vous reconnaissez que vous êtes fautif et prenez la responsabilité de votre comportement.  

 

- Pour arrêter complètement les rôles, il faut prendre vos responsabilités. Vos choix sont vos choix et les autres n'en sont pas responsables. Si vous décidez d'interrompre une relation ce n'est pas de la faute de l'autre, c'est vous qui avez décidé d'arrêté la relation. Assumez vos choix, prenez en la responsabilité, et si la situation se représente réfléchissez avant d'agir.

 

- Une fois que vous aurez pris vos responsabilités, et que vous vous y engagerez, évaluez la situation. Réfléchissez, quelle responsabilité auriez-vous pu assumer? 

 

Pour qu'une relation soit saine, nous ne pouvons pas reporter la responsabilité de nos actes sur les autres ! Chacun doit assumer ses actes. Si vous assumez vos actes les autres feront de même.

 

- Si vous décidez d'arrêter les rôles et d'être neutre en prenant vos responsabilités, il faudra que vous suiviez vos valeurs et que vous sachiez les exprimer. Si vous prenez vos responsabilités mais que la relation ne s'améliore pas, vous déciderez d'arrêter définitivement la relation sans regret.

 

 

Bon courage ! Prenez vos responsabilités, arrêtez de reporter la faute sur les autres, vous seul êtes acteur de vos relations. Si vous vous comportez bien, les autres se comporteront bien. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article