L'engagement

Publié le par IOrigins

La peur de l'engagement est plusieurs peurs à la fois ou blessures archaïques (énoncée par Jacques Salomé dans mon précédent article) : La peur du rejet, la peur de l'abandon et la peur de l'insécurité.

 

 

La peur du rejet/ de l'abandon comme celle de l'insécurité sont des blessures qui empêchent d'avancer et qui empêche de réussir.

 

 

La peur de l'abandon effraie et fait souffrir.

 

Elle provoque une patience surdimensionnée. C'est un mécanisme de défense qui vous "protège", vous évite de vous lancer dans quelque chose que vous risquez de perdre. Quand je dit "protège", cela veut juste dire que votre cerveau a encré une émotion négative face à l'engagement, et vous fait croire que si vous vous engagez vous allez échouer. Donc votre cerveau vous envoie un signal, vous disant que la situation a déjà été vécue et qu'elle va mal se terminer. Mais si vous ne tentez pas vous ne pourrez pas savoir.

 

 

La peur de l'insécurité elle est souvent manifestée par de l'impatience . Ce mécanisme de défense, comme la patience, vous oblige à anticiper rapidement, car vous avez peur de l'échec. Si vous ne prenez pas votre temps vous ne pourrez pas faire les choses bien.

 

 

Vous avez tellement souffert de ce sentiment d'abandon ou d'insécurité que vous ne voulez pas le revivre et vous suivez vos émotions négatives . Vous ne changez pas votre mode de fonctionnement parce que vous vous protégez de votre vécu , de ce qui vous a fait souffrir dans le passé.

 

 

Conseils :

 

- Ayez conscience que vous avez peur! et trouvez l'équilibre . Si vous allez trop vite, c'est sûre vous perdrez tout car vous n'aurez pas pris le temps d'essayer de résoudre les problèmes calmement et raisonnablement. http://dans-nos-tetes.over-blog.com/2018/02/la-peur-de-l-echec.html et si vous allez trop lentement vous ne vous lancerez jamais donc vous ne saurez pas quel en est la finalité. http://dans-nos-tetes.over-blog.com/2018/02/savoir-etre-patient.html  

 

- N'ayez pas peur de l'échechttp://dans-nos-tetes.over-blog.com/2018/02/la-peur-de-l-echec.html

 

- Gérez vos émotions .Si la situation vous angoisse, stoppez tout et prenez du recul pour ce qui sont impatients: Prenez une journée pour y réfléchir ou plus si vous avez besoin de plus.ou au contraire lancez vous. Pour ceux qui sont patients : lancez vous ne réfléchissez pas! 

 

- Réfléchissez de façon raisonnée : pensez aux faits concrets et non pas à ce que vous imaginez. c'est le même exercice que pour la dépendance affective que je présente dans un autre article :  http://dans-nos-tetes.over-blog.com/2018/03/la-dependance-affective.html

 

- Si vous ne savez pas faire la différence entre les faits concrets et ce que vous imaginez, communiquez, posez tout simplement la question à la personne concernée http://dans-nos-tetes.over-blog.com/2018/04/le-partage.html et faites lui confiance : http://dans-nos-tetes.over-blog.com/2018/02/avoir-confiance-en-l-autre.html

 

 

J'espère que ces articles pourront vous aider comme ils m'ont aidé à dépasser ces peurs. Bon courage !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article